Aller au contenu principal

Test de Void tRrLM(); //Void Terrarium: Dialogue de robot

Apocalypse Reboot

Vous aimez tout ce qui est choupi-tout-mignon-pouet-pouet-gnian-gnian ? Limite à faire comme nos grands-mères à nous tirer les joues et nous faire des gros bisous baveux ? Vous aimez les jolies histoires toutes joyeuses ? Là où les oiseaux chantouillent dans vos oreilles pendant que vous passez le balai habillé comme un souillon (ne vous sentez pas visé, hein) ? Où les arcs-en-ciel pètent des poneys magiques ? Et bien laissez-moi d’abord vous dire que vous avez vraiment un pète au casque à avoir été bercé trop près d’un mur ou que vous êtes un doux rêveur, à vous de choisir. Et ensuite je vais vous démontrer que l’habit de fait pas le (Chaussée au) moine (non il n’y aura pas de vente de fromage à la fin de cet article) et surtout qu’il ne faut pas se fier à de simples images que l’on pourrait voir défiler devant nos yeux.

Car Nippon Ichi Software et NIS America (l’éditeur) nous ont concocté dans leur marmite magique un bon petit jeu qui vous fera tirer les cheveux à bien des moments, vous casser les cordes vocales à force d’utiliser votre douce voix pour crier de frustration mais aussi des instants magiques avec la découverte de cet univers à part dont je vais me faire le plaisir de vous parler ici et maintenant avec ma façon de faire que vous commencez à connaître.

Alors c’est parti pour un RUN d’enfer !!!

Si poétique…

Après le Néant…Qué Passa ?

Et bien qué passa qu’il pourrait y avoir de la verdure broutée par des vaches, des papillons qui viendraient vous décoiffer avec leurs ailes mal placées ou même des humains galopants sur les mains pour faire un numéro de cirque. Mais non il n’en n’est rien, dans Void tRrLM(); //Void Terrarium vous vous retrouvez propulsé (pas trop loin tout de même) dans un monde post-apocalyptique où les champignons ont ravagé la planète Terre à cause de leurs vilains spores toxiques (je savais bien que cet aliment était louche en plus de ne pas être bon). Le peu d’humains qui ont survécu ont créé des machines permettant d’aller au plus profond de la Terre pour essayer de sauver les meubles. Mais c’était sans compter sur une I.A. qui prit l’initiative de mettre fin à tout cela à sa façon.

De là nous allons prendre le contrôle d’un petit robot tout mignon du nom de Robbie avec des oreilles que je soupçonne être celles d’un lapin. Cet être de métal et de circuits va tomber sur une petite fille et sur l’I.A. (oui celle qui n’en n’a fait que à sa tête). De là va démarrer votre aventure ou vous devrez tout faire pour prendre soin de cette jeune enfant et tout cela grâce à l’aide de l’intelligence artificielle qui vous guidera du mieux qu’elle peut. Entrons donc dans cet univers futuriste, suivez-moi, c’est par là.

Pourquoi ça ne rentre pas dans l’oeil?

Cherche-trouve-ramène

Je vais d’abord vous parler du genre de ce jeu, nous avons ici un rogue-like. Mais qu’est-ce donc que cette sorcellerie que je ne connaissais point avant ? Non ne me jetez pas des pierres, je ne suis qu’une pauvre gameuse. Et bien en fait, c’est très simple, notre jeune Robbie le robot va devoir explorer des lieux divers et variés constitués d’étages à la recherche de différents matériaux que l’I.A vous demandera de ramener pour notre jeune demoiselle en détresse et ainsi rendre sa vie moins grise. Là, on pourrait se dire que ça va être un petit jeu simple et sans prise de tête, mais en fait non. Il va falloir batailler dur pour acquérir ces fameux trésors cachés et protégés par diverses créatures, qu’elles soient mécaniques ou autre. Et là vous vous dites « Elle chipote, je ne vois pas ce qu’il y a de compliqué ». Mais pauvre fou, rien n’est aussi simple, car ici quand vous commencez la découverte de ces endroits divers et variés vous débutez au niveau un. Vous gagnez des levels en combattant mais aussi des aptitudes qui feront de votre robot un petit guerrier en herbe et qu’il faudra choisir judicieusement et avec sagesse. Vous avancerez donc de salle en salle, toutes reliées par des couloirs où seront disséminés ici et là des items, que ce soit des bombes, des kits de soin, des batteries ou autres. Car oui le temps vous est compté, il sera représenté ici par une barre en haut à droite qui diminuera au fil de vos déplacements mais aussi de vos combats et ces batteries vous permettront de pouvoir continuer à avancer dans le donjon sans crainte…Que dis-je ? Sans crainte ? Mouhahaha, je suis diabolique. Il est ici tellement facile de mourir, ce qui vous fera revenir vers l’I.A et notre jeune fille innocente. Je vous vois prêt à repartir pour marrave du monstre et fier de vos niveaux accumulés… laissez moi rire. Allez-y entrer dans le donjon… et la, BIM, vous êtes de nouveau de niveau un. Et oui, tout recommence à zéro à chaque fois et ne croyez pas que vous rappeler du tracé du donjon vous aidera car il n’en est rien. Ils sont tous remis à zéro de façon aléatoire à chacun de vos passages, ce qui vous donnera un challenge en plus, soit foncer tout droit jusqu’à l’ascenseur pour le prochain niveau ou combattre pour gagner du level sans être sûr d’arriver jusqu’où vous devez aller.

Mode Tranformer activé

TamaGoGirl

Oui, cette jeune fille en fleur (et ce n’est pas qu’un jeu de mots), il va falloir en prendre soin en la nourrissant, en lui installant un joli petit cocon mais aussi en la « réparant ». Le mot est faible car il va lui arriver toutes sortes de mésaventures qui pourraient vous donner des sueurs froides (si, si pire qu’un film d’horreur… ou pas). De l’air à purifier ou de la jambe cassée, en passant par de la transfusion sanguine et encore je ne parle pas des pires choses qui peuvent lui arriver dans la tronche. Donc en arpentant les donjons vous aurez toujours un œil sur les points de vie de cette enfant et je peux vous le dire, quand vous voyez qu’il ne reste qu’un demi cœur de vie, vous priez tout ce que vous pouvez pour trouver de la nourriture ou le matériel nécessaire pour lui ramener au plus vite sans voir le mot END arrivé sur votre écran. Et je peux vous dire que j’en ai eu des coups de boost et de stress à cavaler pour ne pas qu’elle quitte notre monde. Mais n’oubliez pas qu’elle est aussi comme un poisson rouge, il va falloir nettoyer sa bulle sous peine de graves sentences. Bien sûr, car après tout, qui aime vivre dans le caca ? Vous ? Ou vous peut-être ? Je vous vois hein.

Vous l’aurez donc compris, tout ici est fait pour vous maintenir éveillé à longueur de temps, ici on ne se repose pas sur ses lauriers ni sur ses acquis. Non, on se bouge le cul et on va au front pour botter des fesses et revenir tel le Transformer que vous n’êtes pas mais on s’en fout, vous pouvez vous la péter, ça restera entre nous.

Trois coeurs de vie…Link sort de ce corps

Diagnostic-Up

Parlons peu et parlons bien, je vais vous donner mon ressenti sur le jeu. Nous avons ici de jolis graphismes quand nous arrivons, c’est beau, tout mignon, avec de belles couleurs et une musique sympatoche qui peut être un peu redondante à force. Mais durant les phases d’exploration, ça change du tout au tout comme vous avez pu le constater sur les images que je vous ai dévoilées. Nous avons ici une vue du dessus avec des couleurs qui feraient déprimer le plus joyeux des clowns heureux. C’est triste, froid, limite j’aurai bien mis une petite laine pour avoir plus chaud, hihi. Il est donc vrai que j’aurais aimé avoir les mêmes graphismes tout le long du jeu, mais est-ce vraiment un frein ? Que nenni. On fait l’impasse facilement sur ce critère pour poursuivre l’aventure. Si le fait de faire et refaire des niveaux peut être très lassant, il est aussi un bon exercice pour tester ma patience et je peux vous dire que ça marche, car même si je suis morte encore et encore je n’ai jamais lâché l’affaire et j’ai persisté et j’insiste sur le fait tout cela paye à la longue. Ça permet d’acquérir des compétences permanentes pour Robbie ce qui permet d’être plus performant et ainsi pouvoir dézinguer à tout va.

Et comment ne pas s’attacher à cette petite fille dont je ne dis toujours pas le nom pour vous laisser le plaisir de la découverte ? Elle est tellement chou qu’on n’a pas envie qu’il lui arrive quelque chose et quand cela se produit, hélas, j’avais limite la petite larme à l’œil qui coulait (non je ne suis pas émotive). Pour le reste de l’histoire je vous laisserai, comme d’habitude, le plaisir de la découverte, il ne faut pas trop en dévoiler, il faut garder des parts de mystère pour attiser votre envie et votre désir d’y jouer.

ATTENTION : Oui je l’écris en gros car le jeu est uniquement en anglais mais n’ayez crainte car même si vous n’apprivoisez pas la langue de Shakespeare ce n’est en aucun cas un frein pour comprendre l’histoire et ses mécaniques. Pour ma part je suis une quiche, mais j’ai réussi à décrypter tout cela et j’ai aussi fouiné un peu dans tous les menus. Faut oser chercher mes bons amis.

Tout ça pour dire que, oui, je vous le conseille sans aucun soucis, vous pouvez foncer les yeux fermés si vous aimez ce genre. Et même si vous ne connaissez pas, ça peut être un bon début.

Robbie n’attend plus que vous

Plus ou moins

Les + :

C’est trop mignon et beau

Un attachement fort se fait avec les persos

Une maniabilité simple

Un défi digne pour nous gameurs/euses

Les – :

La difficulté peut rebuter mais il faut persister

En anglais, mais sérieux ne vous arrêtez pas à ça

Les phases de donjons peuvent décevoir graphiquement

La répétition peut lasser

Et si vous voulez l’avis d’un expert en la matière, un maître Jedi du genre je vous envoi en direction de l’article de Monsieur Firelith et c’est par là: https://www.fwiw.fr/jeux-video/void-trrlm-void-terrarium/

. Editeur/Développeur : Nippon Ichi Software/NIS America

. Genre : Roguelike

. Plateformes : Nintendo Switch/Playstation 4

 Ma Note : 16/20
Cet article vous a été écrit par Gameuse Extraterrestre 👽

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nana Coubo

~ Le petit monde de Nana Coubo ~

The Augmented Post

Parlons vrai. Parlons augmenté.

For What It's Worth

Y'a que les imbéciles qui changent pas d'avis

Take This Game

Et si la vie était un jeu ?

Hauntya's room

Blog de découvertes en littérature, jeu vidéo, séries...

%d blogueurs aiment cette page :